Les espaces sauvages en Suisse

Mountain Wilderness Suisse s’engage pour davantage d’espaces sauvages, sans ou avec très peu d’infrastructures, au sein desquels la nature peut se développer librement. L’homme, en tant qu’invité, y est le bienvenu.

La position de Mountain Wilderness Suisse :

  • Définition : sous le terme d’espaces sauvages Mountain Wilderness Suisse entend les espaces sans infrastructure significative ni impact humain, au sein desquels la nature peut se développer librement. Le concept d'espaces sauvages se rapporte également à la relation de l’homme à la nature - dont il fait lui-même partie. Nous considérons notre environnement comme un égal et nous mettons consciemment en retrait. Mountain Wilderness Suisse attache une grande importance à ce que les espaces sauvages ne soient pas limités à la haute montagne. La nature et les espaces sauvages doivent également avoir leur place dans les espaces de vie des populations du Plateau et des villes.
  • Pourquoi les espaces sauvages : aujourd’hui en Suisse, la protection de la nature et des espèces se fait surtout d'une manière classique et conservationniste. Celle-ci est indispensable afin de protéger le paysage rural avec sa grande variété d’habitats naturels et la diversité qui y est associée. Mountain Wilderness Suisse s’engage pour qu’il y ait aussi des espaces dans lesquels les processus naturels peuvent se développement de manière dynamique et libre, sans intervention humaine. De tels espaces sauvages ont une valeur inestimable : pour la recherche et l’enseignement, pour la biodiversité mais aussi pour nous les hommes. Les espaces sauvages nous offrent bonheur, calme et repos, ils nous font vivre la solitude et le silence, les rythmes et la grandeur des vastes paysages.
  • Vision : davantage d’espaces sauvages de grande taille, notamment en montagne, sans ou avec très peu d’infrastructures, au sein desquels les hommes (de manière responsable, compétente et respectueuse) laissent la nature se développer librement. Lorsque cela est nécessaire et approprié, ces espaces sont désignés comme zones protégées. Les espaces sauvages sont considérés par les autorités publiques, les organisations de protection de la nature, les scientifiques et la population comme une mesure de protection de la nature à part entière.
  • L’homme et les espaces sauvages : l’homme fait partie de la nature et des espaces sauvages –il n’en est par conséquent pas exclu. Nous pouvons, de façon libre et responsable, découvrir les espaces sauvages. Mountain Wilderness Suisse s’engage pour que l’accès et l’utilisation des espaces sauvages s’effectuent dans les limites du respect de la protection de la nature. Les espaces sauvages sont dépourvus de véhicules motorisés et aucune infrastructure supplémentaire ne sera construite pour les rendre plus accessibles. L’homme est un invité dans les espaces sauvages – une infrastructure minimale constituée de simples chemins, sa propre force physique et sa volonté lui en permettent l’accès.

Ce que nous faisons :

  • Réseau : Mountain Wilderness Suisse travaille avec des organisations nationales et internationales de protection de la nature et de l’environnement, avec des gestionnaires d'espaces protégés, des scientifiques et des responsables de l’aménagement du territoire afin de promouvoir les espaces sauvages. (Lien organisations partenaires (jusqu’à présent encore membres))
  • Sensibilisation : nous abordons de manière créative et constructive le thème des espaces sauvages auprès du grand public. Nous réalisons cela à travers un travail de communication avec les médias (Lien Medienecho Wildnis), à l’aide des médias sociaux (Liens ?), d’une Newsletter (Lien Newsletter), de tables rondes, de projections de films et d’événements (Lien événements).
  • Recours : Mountain Wilderness Suisse fait usage de son droit de recours lorsque des projets touristiques ou de production d’énergie menacent les derniers espaces sauvages de haute qualité de Suisse.
  • Publications : l’étude « Le potentiel des espaces sauvages en Suisse » met en évidence les espaces sauvages suisses dans lesquels la qualité écologique est encore la plus élevée et présente les enjeux sociaux et les opportunités liées aux espaces sauvages. L’étude sera publiée fin 2018 sous forme de livre. (en Allemand)
  • Le livre « Wildnis – Ein Wegbegleiter durchs Gebirge » / Espaces sauvages – un compagnon à travers de la montagne (en Allemand) rassemble différentes perspectives sur les espaces sauvages. Plus d'infos

Liens complémentaires :