Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les espaces sauvages, c’est-à-dire les espaces sans infrastructure notable ni intervention humaine, dans lesquels la nature se développe librement, ont une valeur inestimable. Nous nous engageons par diverses approches pour qu’il existe encore en Suisse de vastes espaces sauvages où l’homme est le bienvenu en tant qu’hôte.

Feu dans les Alpes 2024

Des signaux flamboyants en faveur de la protection des Alpes

Cette année, nous allumons notre traditionnel feu dans les Alpes à Interlaken en collaboration avec nos amis de l’Initiative des Alpes. En raison d’étés de plus en plus chauds et secs et des interdictions d’allumer des feux, notre manifestation prend, pour la deuxième année consécutive, une nouvelle forme. Au lieu d’un feu d’altitude traditionnel, nous misons sur de petits signaux flamboyants mais non moins significatifs.

Les espaces sauvages sont des lieux d’expérience

Les espaces sauvages sont irremplaçables pour l’Homme : ils nous offrent bonheur, calme et repos. Ils nous permettent également d’expérimenter la solitude et le silence, les rythmes et les dimensions de vastes paysages. Dans un monde fortement structuré et aménagé, les zones sauvages transmettent la fascination et la dynamique des processus qui se déroulent librement. Les espaces sauvages purifient l’eau et l’air et produisent de nombreuses plantes utilisées à des fins pharmaceutiques. Mais surtout : en Suisse, le tourisme serait impensable sans les vastes paysages de montagne non aménagés.

Les espaces sauvages sont des refuges

Les espaces sauvages, dans lesquels les processus peuvent se dérouler librement et de manière dynamique, sont extrêmement précieux : ils constituent des surfaces de référence pour la recherche et l’enseignement, stabilisent les écosystèmes face au changement climatique, offrent des refuges aux espèces qui ont besoin de grandes surfaces non perturbées. Des espaces sauvages valorisés et protégés sont synonymes de solidarité avec les pays moins développés – autrement, comment pouvons-nous espérer que ceux-ci protègent leur patrimoine naturel?

Les espaces sauvages reculent dans le monde entier

Les espaces sauvages sont en recul dans le monde entier : par exemple, le défrichage des forêts tropicales ou la recherche de pétrole et d’autres ressources minérales entraînent chaque année la disparition de grandes surfaces d’espaces sauvages. Comparées à ces immenses surfaces sauvages, les Alpes suisses, fortement aménagées, peuvent sembler petites. En Europe centrale, la Suisse fait pourtant partie des pays qui comptent la plus grande part d’espaces à peine aménagés, où la nature peut s’épanouir librement.

Mountain Wilderness Suisse s’engage pour davantage d’espaces sauvages, sans ou avec très peu d’infrastructures, au sein desquels la nature peut se développer librement. L’homme, en tant qu’invité, y est le bienvenu.

La position de Mountain Wilderness Suisse :

Définition

Sous le terme d’espaces sauvages, Mountain Wilderness Suisse entend les espaces sans infrastructure significative ni impact humain, au sein desquels la nature peut se développer librement. Le concept d’espaces sauvages se rapporte également à la relation de l’Homme à la nature – dont il fait lui-même partie. Nous considérons notre environnement comme notre égal et nous mettons consciemment en retrait. Mountain Wilderness Suisse attache une grande importance à ce que les espaces sauvages ne soient pas limités à la haute montagne. La nature et les espaces sauvages doivent également avoir leur place dans les espaces de vie des populations du Plateau et des villes.

Pourquoi les espaces sauvages

Aujourd’hui en Suisse, la protection de la nature et des espèces se fait surtout d’une manière classique et conservationniste. Celle-ci est indispensable afin de protéger les paysages ruraux avec leur grande variété d’habitats naturels et la diversité qui y est associée. Mountain Wilderness Suisse s’engage pour qu’il y ait aussi des espaces dans lesquels les processus naturels peuvent se développer de manière dynamique et libre, sans intervention humaine. De tels espaces sauvages ont une valeur inestimable: pour la recherche et l’enseignement, pour la biodiversité mais aussi pour les humains. Les espaces sauvages nous offrent bonheur, calme et repos, ils nous font vivre la solitude et le silence, les rythmes et la grandeur des vastes paysages.

Vision

Davantage d’espaces sauvages de grande taille, notamment en montagne, sans ou avec très peu d’infrastructures, au sein desquels les hommes (de manière responsable, compétente et respectueuse) laissent la nature se développer librement. Lorsque cela est nécessaire et approprié, ces espaces sont érigés en zones protégées. Les espaces sauvages sont considérés par les autorités publiques, les organisations de protection de la nature, la communauté scientifique et la population comme une mesure de protection de la nature à part entière.

L’Homme et les espaces sauvages

L’Homme fait partie de la nature et des espaces sauvages – il n’en est par conséquent pas exclu. Nous pouvons, de façon libre et responsable, découvrir ces espaces sauvages. Mountain Wilderness Suisse s’engage pour que l’accès et l’utilisation des espaces sauvages s’effectuent dans les limites du respect de la protection de la nature. Les espaces sauvages sont dépourvus de véhicules motorisés et aucune infrastructure supplémentaire ne sera construite pour les rendre plus accessibles. L’Homme y a accès en tant qu’invité, grâce à une infrastructure minimale constituée de simples chemins, sa propre force physique et sa volonté.

Ce que nous faisons :

Faire

Par des actions publiques, nous attirons l’attention sur les activités et les infrastructures qui menacent les zones sauvages sensibles. Nous travaillons en même temps à des solutions constructives qui augmentent l’appréciation des espaces sauvages. C’est ainsi qu’est né le sentier des espaces sauvages de Kandersteg.

Poser des exigences

Dans la mesure du possible, nous intégrons les espaces sauvages et l’idée de laisser la nature se développer librement dans les concepts et les processus législatifs. Nous exigeons que toutes les activités humaines préservent autant que possible les espaces sauvages.

Favoriser les prises de conscience

Nous nous adressons au public avec des pistes de réflexion créatives et constructives dans le domaine des espaces sauvages. Ceci sous forme de travail médiatique, de médias sociaux (Facebook, Instagram, Youtube), de bulletins d’information, de tables rondes, de conférences, de projections de films, de congrès et de publications.

Travailler en réseau

Nous avons créé avec Pro Natura le Forum Espaces Sauvages Suisse, un réseau pour toute personne intéressée par les espaces sauvages ou s’engageant en leur faveur. Nous collaborons en outre avec des organisations de protection de la nature et de l’environnement actives au niveau national et international, des administrations de zones protégées, des chercheurs et des personnes actives dans l’aménagement du territoire, afin de promouvoir ensemble les espaces sauvages.

Intervenir

Lorsque des projets touristiques menacent les derniers espaces sauvages de haute qualité du pays, Mountain Wilderness Suisse fait usage de son droit de recours en tant qu’association.

Ce que tu peux faire

Déconstruction

Tu as vu dans les espaces sauvages des infrastructures qui ne sont plus utilisées ? Signale-les-nous – nous évaluerons s’il y a une possibilité de les démanteler.

Photos

Tu as des photos de haute qualité d’espaces sauvages uniques en Suisse ? Envoie-les nous – elles nous aideront à faire connaître la fascination pour les espaces sauvages à un plus large public.

Participer

Rejoins le Forum Espaces Sauvages Suisse et fais ainsi partie d’un mouvement pour plus d’espaces sauvages.

Élire

Soutiens les partis politiques qui s’engagent pour la nature et les espaces sauvages.

Discuter

Informe d’autres personnes sur la valeur des espaces sauvages. Nous te soutenons volontiers si tu souhaites par exemple organiser une soirée d’information ou de discussion.

Ton empreinte

Réduis au maximum ton empreinte sur les espaces sauvages, surtout si tu es en montagne. Tu trouveras des conseils entre autres dans le Wildernews 78 et dans notre série de vidéos “How to #keepwild!”

Initiatives

Soutiens les initiatives locales s’engageant pour plus d’espaces sauvages, par exemple lorsqu’il s’agit de classer une forêt en réserve forestière ou de s’opposer à un parc solaire dans un espace non aménagé.

Soutenir notre travail

Soutiens le travail de Mountain Wilderness Suisse pour plus de calme et de tranquillité en montagne avec une adhésion ou un don.

Investir

Investis ton argent en respectant la nature sauvage et retire-le à ceux qui l’utilisent pour construire de nouvelles infrastructures dans des vallées reculées ou qui ne gèrent pas leurs affaires de manière durable.

Ton comportement / How to #keepwild!

How to #keepwild! in winter – Épisode 1/4: Mobilité écologique

«L’Homme fait partie de la nature et n’en est donc pas exclu – pas même des espaces sauvages.»

«Mountain Wilderness Suisse s’engage pour qu’il existe des espaces dans lesquels les processus naturels peuvent se dérouler librement et de manière dynamique, sans intervention humaine.»

«Pour Mountain Wilderness Suisse, les espaces sauvages sont des espaces sans infrastructure notable ni influence humaine, dans lesquels la nature se développe librement.»

News sur le sujet