Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Mountain WildernessCe que nous faisons

Ce que nous faisons

Nous nous engageons pour la préservation des espaces de montagne sauvages en Suisse. Nous incitons la population à les découvrir de façon responsable, respectueuse et intelligente, sans laisser de traces.

La montagne est un espace de liberté pour la nature autant que pour l’homme.

La montagne est un espace de liberté pour la nature autant que pour l’homme.

A la fois catalyseurs et visionnaires, nous cherchons à promouvoir l’attachement à la nature.
Nous agissons résolument, en anticipant, et sans hésiter à sortir des conventions.

Mountain Wilderness International a vu le jour en 1987, lorsque des alpinistes du monde entier ont rédigé un manifeste pour la protection des espaces sauvages: les «Thèses de Biella».

Mountain Wilderness Suisse a été créée sept ans plus tard.

Notre association a attiré l’attention dès le départ par sa protestation véhémente contre le phénomène de l’héliski. Elle est devenue aujourd’hui une organisation diversifiée, pouvant compter sur le soutien de plus de 2500 membres et donateurs fidèles.

© Silvan Metz

Pourquoi le nom de Mountain Wilderness ?

Les espaces sauvages sont difficiles à définir. Par espaces sauvage, nous entendons un espace non influencé par l’homme et ses activités, où les processus naturels dominent. Dans le langage courant, les espaces sauvages sont souvent compris comme le contraire de ce qui est cultivé et ont donc souvent une connotation négative. Le terme anglais “wilderness”, en revanche, est plus neutre. Il comporte également un niveau psychologique : “wilderness” y est compris comme un complément aux structures physiques, psychiques et sociales de l’Homme. Les montagnes sont l’un des rares espaces sauvages de la planète où nous pouvons encore trouver et savourer la “wilderness”. Les montagnes sont parmi les rares endroits où l’Homme est à la fois spectateur et visiteur.

Droit de recours

Le droit de recours des organisations autorise les associations de défense de l’environnement actives à l’échelle nationale à engager des actions en justice contre des projets susceptibles de porter atteinte à l’environnement ou au paysage. Ce droit est inscrit dans la législation environnementale. Un recours ou une plainte permettent aux associations de défense de l’environnement de demander que la légalité d’un projet soit évaluée par une entité neutre. Le but des organisations environnementales est d’intervenir le plus en amont possible dans les processus décisionnels, afin de pouvoir trouver une solution commune sans devoir en arriver au dépôt d’une plainte formelle.

Espaces sauvages menacés

Mountain Wilderness Suisse bénéficie du droit de recours depuis 2008. Nous faisons usage de ce droit en toute conscience, notamment dans les cas où l’activité touristique risquerait de porter atteinte à des espaces de montagne jusqu’ici inexploités : lorsque des sites sont menacés par des symboles de la commercialisation tels que des ponts suspendus inutiles ou des aménagements sur les sommets, lors d’extensions critiques de stations de ski en haute montagne, ou encore lorsque la montagne est mise en scène de manière inappropriée.

Nos succès des 30 dernières années

15’000 pièces / 137’550 kg de ferraille militaire

sont collectés et éliminés lors de l’action “Stop à la ferraille” entre 1995 et 2017. L’action a donné naissance à l’annonce des ratés à l’armée.

“Respecte tes limites”

Notre campagne de sensibilisation “Neige sauvage” a donné naissance à la campagne nationale “Respecte tes limites”.

2 places d’atterrissage en montagne dans des zones protégées nationales

sont supprimées grâce à la campagne “Stop héliski”.

Entraînements de conduite sur la Flüela

sont supprimés en raison de notre très médiatisée action “Trêve hivernale sur les routes”.

De nombreuses améliorations écologiques

sont réalisées dans le cadre du regroupement des domaines skiables d’Andermatt/Sedrun et de Lenzerheide/Arosa.

La première étude sur les espaces sauvages en Suisse

est publiée par Mountain Wilderness Suisse, en collaboration avec l’Institut fédéral de recherches WSL.

7’250 signatures

sont remises à la Banque cantonale des Grisons dans le cadre de la “Pétition pour des sommets sans publicité”.

Ce que tu peux faire

Nous nous engageons pour la préservation des espaces de montagne sauvages en Suisse.

Nous incitons la population à les découvrir de façon responsable, respectueuse et intelligente sans laisser de traces.

Fais un geste pour la montagne et deviens membre de Mountain Wilderness Suisse !

Nous posons des limites à l’aménagement et à la commercialisation de la montagne.

Nous encourageons le dialogue autour du respect de la nature dans les sports de montagne tout en contribuant à des solutions durables.

Nous partageons notre enthousiasme pour les espaces sauvages.

Bureau

Nous sommes une équipe petite mais efficace, composée de cinq employés permanents, soutenus par des stagiaires et des civilistes. Le comité définit les lignes directrices stratégiques de notre organisation.

Aaron Heinzmann

Chef de projet Protection des Alpes

Ayant grandi dans les montagnes Valaisannes, Aaron n’est pas étranger aux défis alpins. Grâce à son bagage en sciences sociales avec spécialisation en développement durable, il s’engage en faveur d’un avenir digne de ce nom pour tous les habitants de l’arc Alpin.
Il recharge ses batteries lors de ses randonnées à skis agrémentées d’une descente bien méritée.

Aaron Heinzmann

Chef de projet Protection des Alpes

Ayant grandi dans les montagnes Valaisannes, Aaron n’est pas étranger aux défis alpins. Grâce à son bagage en sciences sociales avec spécialisation en développement durable, il s’engage en faveur d’un avenir digne de ce nom pour tous les habitants de l’arc Alpin.
Il recharge ses batteries lors de ses randonnées à skis agrémentées d’une descente bien méritée.

Maren Kern

Directrice et Chef de projet Protection des Alpes

Pour que à l’avenir la paix et la tranquillité puissent être trouvées près de chez nous et pas seulement au Canada, Maren s’engage en faveur d’une nature de montagne sauvage et non aménagée. Dans son sac à dos professionnel, la spécialiste en écologie forestière apporte son expérience de la recherche appliquée et des processus multi-acteurs. Après des excursions variées en montagne, elle apprécie les spécialités locales.

Maren Kern

Directrice et Chef de projet Protection des Alpes

Pour que à l’avenir la paix et la tranquillité puissent être trouvées près de chez nous et pas seulement au Canada, Maren s’engage en faveur d’une nature de montagne sauvage et non aménagée. Dans son sac à dos professionnel, la spécialiste en écologie forestière apporte son expérience de la recherche appliquée et des processus multi-acteurs. Après des excursions variées en montagne, elle apprécie les spécialités locales.

Juerg Haener

Chargé de communication & collecte de fonds

Que ferait l’Homme civilisé s’il ne pouvait se mesurer à la puissance de la nature sauvage ? Afin que cette dernière reste accessible, Juerg sensibilise et mobilise grâce à une communication réfléchie et tantôt provocatrice.
Diplômé ès Lettres et en Études européennes, spécialiste en relations publiques, il dispose d’une solide expérience dans le milieu non-gouvernemental. Son équilibre intérieur et ses meilleures inspirations, il les trouve au-dessus des 2’000 mètres.

Juerg Haener

Chargé de communication & collecte de fonds

Que ferait l’Homme civilisé s’il ne pouvait se mesurer à la puissance de la nature sauvage ? Afin que cette dernière reste accessible, Juerg sensibilise et mobilise grâce à une communication réfléchie et tantôt provocatrice.
Diplômé ès Lettres et en Études européennes, spécialiste en relations publiques, il dispose d’une solide expérience dans le milieu non-gouvernemental. Son équilibre intérieur et ses meilleures inspirations, il les trouve au-dessus des 2’000 mètres.

Ivano Künzli

Administration et gestion des membres

Après deux traversées alpines, Ivano voulait non seulement profiter du monde de la montagne pendant son temps libre, mais aussi l’intégrer dans son travail quotidien. L’homme d’affaires qualifié ayant une longue expérience du back-office et du service à la clientèle est la première personne à contacter pour toutes les questions administratives.

Ivano Künzli

Administration et gestion des membres

Après deux traversées alpines, Ivano voulait non seulement profiter du monde de la montagne pendant son temps libre, mais aussi l’intégrer dans son travail quotidien. L’homme d’affaires qualifié ayant une longue expérience du back-office et du service à la clientèle est la première personne à contacter pour toutes les questions administratives.

Luisa Deubzer

Chef de projet Espaces Sauvages et sports de montagne

En tant que grimpeuse et alpiniste, Luisa s’engage avec passion pour les espaces de vie qui lui tiennent le plus à cœur : les zones de montagne non développées dans les Alpes. Elle est convaincue que pour résoudre les conflits qui s’y manifestent, il n’y a pas d’autre solution que de changer la société dans son ensemble et de cultiver le dialogue. Luisa est titulaire d’un MSc en environnement et ressources naturelles.

Luisa Deubzer

Chef de projet Espaces Sauvages et sports de montagne

En tant que grimpeuse et alpiniste, Luisa s’engage avec passion pour les espaces de vie qui lui tiennent le plus à cœur : les zones de montagne non développées dans les Alpes. Elle est convaincue que pour résoudre les conflits qui s’y manifestent, il n’y a pas d’autre solution que de changer la société dans son ensemble et de cultiver le dialogue. Luisa est titulaire d’un MSc en environnement et ressources naturelles.

Comité

Annettina Herren

Membre du comité

Annettina Herren est ingénieure environnementale avec spécialisation en paysage, formation et tourisme. Elle travaille aujourd’hui au bureau du parc naturel du Diemtigtal, où elle apporte son expérience en matière de développement durable dans les régions de montagne. Elle aime le ski de randonnée, la grimpe, la marche et la course à pied. Elle s’engage en faveur d’un comportement environnemental aussi naturel, simple et sobre que possible.

Annettina Herren

Membre du comité

Annettina Herren est ingénieure environnementale avec spécialisation en paysage, formation et tourisme. Elle travaille aujourd’hui au bureau du parc naturel du Diemtigtal, où elle apporte son expérience en matière de développement durable dans les régions de montagne. Elle aime le ski de randonnée, la grimpe, la marche et la course à pied. Elle s’engage en faveur d’un comportement environnemental aussi naturel, simple et sobre que possible.

Dominik Matter

Membre du comité

Pendant son temps libre, l’historien échange aussi souvent que possible l’air poussiéreux des archives contre le grand air des montagnes. Dominik apporte des compétences rédactionnelles et informatiques au comité, ainsi que des connaissances techniques dans le domaine du matériel de montagne durable.

Dominik Matter

Membre du comité

Pendant son temps libre, l’historien échange aussi souvent que possible l’air poussiéreux des archives contre le grand air des montagnes. Dominik apporte des compétences rédactionnelles et informatiques au comité, ainsi que des connaissances techniques dans le domaine du matériel de montagne durable.

Reto Santschi

Membre du comité

Le graphiste et corporate design manager nous fait découvrir visuellement l’esthétique des montagnes et des espaces sauvages. Reto est membre du comité depuis plus de 20 ans. En tant que grimpeur et alpiniste, la Suisse au vertical n’a presque plus de secrets pour lui.

Reto Santschi

Membre du comité

Le graphiste et corporate design manager nous fait découvrir visuellement l’esthétique des montagnes et des espaces sauvages. Reto est membre du comité depuis plus de 20 ans. En tant que grimpeur et alpiniste, la Suisse au vertical n’a presque plus de secrets pour lui.

Stefan Wyss

Vice-président

Stefan est directeur d’école. Ses principaux intérêts tournent autour de la formation, du développement personnel et de la simplicité. La pratique de différents sports de montagne lui apporte le calme, l’inspiration et la force. Il apporte son experience dans le domaine du management associatif et dispose d’un bon réseau dans les milieux du sport suisse.

Stefan Wyss

Vice-président

Stefan est directeur d’école. Ses principaux intérêts tournent autour de la formation, du développement personnel et de la simplicité. La pratique de différents sports de montagne lui apporte le calme, l’inspiration et la force. Il apporte son experience dans le domaine du management associatif et dispose d’un bon réseau dans les milieux du sport suisse.

Michael Zurkinden

Trésorier

L’économiste titulaire d’un doctorat est toujours à l’affût d’expériences authentiques dans la nature. Travaillant dans une banque dans le domaine des solutions de prévoyance, Michael complète le comité de Mountain Wilderness Suisse avec sa grande expérience en matière de recherche de fonds et de finances.

Michael Zurkinden

Trésorier

L’économiste titulaire d’un doctorat est toujours à l’affût d’expériences authentiques dans la nature. Travaillant dans une banque dans le domaine des solutions de prévoyance, Michael complète le comité de Mountain Wilderness Suisse avec sa grande expérience en matière de recherche de fonds et de finances.

Christine Scheidegger

Membre du comité

Dans et pour la nature et la communauté, Christine est constamment à la recherche de moyens pour rendre les gens plus sensibles à leur environnement. En tant que spécialiste de l’environnement et politicienne régionale, elle s’engage particulièrement en faveur des infrastructures écologiques dans les zones rurales.

Christine Scheidegger

Membre du comité

Dans et pour la nature et la communauté, Christine est constamment à la recherche de moyens pour rendre les gens plus sensibles à leur environnement. En tant que spécialiste de l’environnement et politicienne régionale, elle s’engage particulièrement en faveur des infrastructures écologiques dans les zones rurales.

Sina Schneider

Présidente

Quand elle ne travaille pas, Sina arpente la montagne, le rocher ou la poudreuse. En tant que spécialiste du sol dans le conseil en environnement, elle travaille régulièrement sur les mesures de protection en milieu alpin ou urbain.

Sina Schneider

Présidente

Quand elle ne travaille pas, Sina arpente la montagne, le rocher ou la poudreuse. En tant que spécialiste du sol dans le conseil en environnement, elle travaille régulièrement sur les mesures de protection en milieu alpin ou urbain.

Matthias Sigrist

Membre du comité

Pendant son temps libre, vous pourrez trouver Matthias en ski de randonnée, en course de haute montagne, au détour d’une falaise ou encore dans un bivouac. Dérangé par la quête permanente de croissance, il s’engage chez Mountain Wilderness pour la conservation des derniers espaces sauvages ainsi que pour un changement de mentalité dans notre comportement vis-à-vis des montagnes.

Matthias Sigrist

Membre du comité

Pendant son temps libre, vous pourrez trouver Matthias en ski de randonnée, en course de haute montagne, au détour d’une falaise ou encore dans un bivouac. Dérangé par la quête permanente de croissance, il s’engage chez Mountain Wilderness pour la conservation des derniers espaces sauvages ainsi que pour un changement de mentalité dans notre comportement vis-à-vis des montagnes.

Mountain Wilderness Suisse est une entreprise dirigée de manière collégiale

Depuis 2022, Mountain Wilderness Suisse est dirigée de manière collégiale : tous les membres de l’équipe prennent les décisions importantes ensemble, en concertation. Dans un cadre de travail clairement défini, ils peuvent décider librement et réagir avec agilité aux développements tant internes qu’externes.

Cette forme de gouvernance se base sur le livre “Das kollegial geführte Unternehmen” de Bernd Oestereich et Claudia Schröder et est décrite de la façon suivante : “La direction collégiale est le travail de direction réparti de manière dynamique et décentralisée entre de nombreux collègues, au lieu d’une direction centralisée confiée à quelques personnes cadre”. Rien n’a changé dans la structure formelle de Mountain Wilderness Suisse : nous sommes toujours une association avec un comité directeur, une directrice, des responsables de projets, etc. Seule notre structure de création de valeur a changé.

La suffisance au bureau au quotidien

Réseau

Mountain Wilderness Suisse coopère avec de nombreux partenaires. Nous soutenons le travail d’organisations qui défendent les mêmes causes que nous en adhérant à ces organisations ou en leur apportant des aides financières spécifiques. Lorsqu’il est nécessaire de déposer des recours ou des plaintes, nous coopérons avec différentes associations dans tout le pays.

Mountain Wilderness Suisse siège au comité des organisations suivantes :
Mountain Wilderness Suisse adhère aux organisations suivantes :
Nous soutenons également des campagnes politiques ou des comités en accord avec l’objet de notre association. Campagnes en cours:
Partenaires sports de montagne de Mountain Wilderness Suisse:

Nos partenaires dans le domaine des sports de montagne sont d’une part des entreprises d’équipement et d’autre part des tour-opérateurs/écoles de montagne. Ils partagent notre objectif de rendre les sports de montagne plus respectueux de l’environnement.