Bloc

Mountain Wilderness Suisse s’engage pour une large culture de l’escalade en Suisse – le bloc en fait partie. Cette pratique ludique de l’escalade est devenue de plus en plus populaire ces dernières années et attire de nombreux sportifs sur les rochers et dans la nature. Avec un peu de bon sens et de respect, le bloc peut aussi être exercé dans le respect de la nature.

La position de Mountain Wilderness Suisse :

  • Comportement individuel : le bloc n’est forcément incompatible avec la protection de la nature. Ce qui est décisif, c’est la manière dont nous pratiquons ce sport. Les règles sont les mêmes que pour l’escalade (voir aussi notre position sur l’escalade ou la brochure « Homme, Rocher, Faucon ») : voyager en transports publics ou en covoiturage, utiliser les voies de montée et de descente existantes, préserver les plantes et les lieux de nidification, respecter les règles de protection existantes et les limitations d’usage, et garder la zone de bloc propre. Pour le bloc, il y a aussi une règle spécifique : utiliser le magnésium avec parcimonie et nettoyer les prises après usage.
  • Flore des blocs erratiques : il y a plus de 15 000 ans, les glaciers de l’ère glaciaire ont transporté des blocs erratiques dans les plaines. Ces blocs ont souvent une composition et des propriétés très différentes des rochers environnants. Les blocs erratiques riches en silicates, en particulier, abritent des fougères, des mousses et des lichens caractéristiques qu’on ne trouve nulle part ailleurs sur le Plateau et dans le Jura où dominent les roches calcaires. La doradille du nord, par exemple, est une fougère menacée d’extinction en Suisse. Les grimpeurs de blocs doivent donc veiller à ne pas nettoyer la roche et à éviter les zones où pousse ce végétal. Un travail de recherche est actuellement mené à ce sujet à l’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW).

Ce que nous faisons :

  • Sensibiliser : nous nous adressons au public en livrant des pistes de réflexion créatives et constructives dans le domaine des sports de montagne respectueux de la nature par le biais de la presse (revue de presse), des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube), sous forme de newsletters, de tables rondes, de projections de films, de journées thématiques et de publications.
  • Intervenir : lorsque des activités sont en infraction avec la législation ou menacent des milieux montagnards sensibles, Mountain Wilderness Suisse fait usage de son droit de recours en tant qu’association.
  • Travailler en réseau : Nous coopérons étroitement avec des organisations locales et régionales comme IG Klettern Basler Jura ou les comités d’experts du CAS, nous participons à des forums de discussion et mettons à disposition notre expertise en matière d’escalade et de protection de la nature.
  • Projets : Homme Rocher Faucon
  • Publications: topos de bloc

Liens complémentaires :

ManyVidsHD - Hottest vids from your favorite content creatorsErotic Porn; Passionate, Sensual Sex Videos | EroticaX