Repos hivernal sur les routes

À partir d’une certaine altitude, les routes des cols sont fermées pendant les mois d’hiver, à la fois pour des raisons de sécurité et pour éviter les coûts d’entretien. Dans un pays aussi densément peuplé que la Suisse, cette trêve hivernale est une phase de régénération essentielle pour la nature. Par ailleurs, le calme silence est un atout essentiel pour le tourisme doux.

Dérogations spéciales

Cette chance est malheureusement trop souvent oblitérée par des passe-droits accordés à un lobby fortuné : BMW, Porsche & Co proposent des stages de conduite hivernale sur les cols enneigés ou les lacs gelés. Les routes de montagne fraîchement enneigées offrent plus de sensations que les circuits d’entraînement habituels. On n’y apprend pas plus, mais les stages se vendent mieux. Au cœur de la montagne, chaque Journée de formation est une aventure !

Seules quelques lois cantonales règlementent l’utilisation des routes pendant les mois de fermeture. Les dérogations spéciales sont attribuées sans difficultés, et plus rien ne s’oppose aux exercices de freinage et aux tests de dérapage : l’objectif premier de ces stages est manifestement de procurer quelques frissons hivernaux aux conducteurs de grosses cylindrées.

Bruit et pollution atmosphérique

Les espaces silencieux sont rares dans la nature et doivent impérativement être protégés. En hiver, le bruit perturbe particulièrement les animaux. En cette période, leur alimentation est réduite à la portion congrue, et le stress les entraîne à dépenser une énergie essentielle pour leur survie.

Les autos consomment elles aussi de l’énergie et émettent du CO2 : non seulement sur les sites d’entraînement, mais aussi sur les trajets d’accès. Cette perturbation du paysage hivernal est totalement inutile, puisqu’il existe des circuits d’entraînement spécialement dédiés à la conduite sur neige et sur glace. mountain wildernessMountain Wilderness Suisse exige l’interdiction totale des cours de conduite sur les routes de montagne pendant la fermeture hivernale.

Ces activités n’ont pas non plus de retombées économiques pour la région : elles n’engendrent pratiquement pas de nuitées supplémentaires (0,03%), alors que le tourisme « lent » joue un rôle de plus en plus important. Le capital du tourisme doux est le paysage : les stages de conduite réduisent ce capital à néant.

L’exemple du col de la Flüela

Un exemple de notre engagement pour le repos hivernal sur les routes est notre mobilisation contre les stages de conduite hivernale organisés par BMW sur le col de la Flüela :

  • Actuellement

    Compromis

    Nous avons obtenu gain de cause pour l’une des principales revendications des organisations environnementales, à savoir l’interdiction de toute utilisation du Schottensee en hiver. Les stages de conduite sur neige et sur glace sont aujourd’hui organisés dans des zones beaucoup moins problématiques pour l’environnement, plus bas dans la vallée. Même si nous n’avons pas obtenu satisfaction pour toutes nos revendications, il s’agit malgré tout d’une avancée majeure pour le repos hivernal au Schottensee.

  • 2013

    Le lac de Schottensee sera fermé

    Sur l'initiative de Mountain Wilderness Suisse, une procédure officielle d’autorisation de construire pour des bâtiments situés en dehors des zones à bâtir est lancée. Au sens juridique, le changement d’affectation d’un lieu peut en effet être considéré comme une construction. Notre persévérance porte enfin ses fruits, et un compromis est négocié. Le Schottensee ne pourra désormais plus être utilisé pour le trafic hivernal ni toute autre forme d’événement. L’utilisation de la route du col de la Flüela reste en revanche autorisée pour des cours de conduite.

  • 2006

    Sept ans d'engagement pour le silence

    Avec Pro Natura Grisons, WWF Grisons, ATE Grisons et la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage (FP), moutain wilderness demande le respect du repos hivernal sur le col de la Flüela. Les cinq organisations publient plusieurs positions communes pour exiger le respect de la nature dans la vallée de Flüela et demandent que des alternatives soient examinées. Pendant près de dix ans, la réponse est négative. Les arguments : les revendications sont disproportionnées, les alternatives « examinées » impraticables.

  • 2004

    Exercices de freinage sur le col de la Flüela

    BMW commence à utiliser le col de la Flüela pour des stages de conduite. Les automobilistes peuvent désormais s’entraîner au dérapage contrôlé dans les virages de la route du col et sur le lac gelé du Schottensee.

  • 1999

    Silence au col de Flüela

    Avec l'ouverture du tunnel de la Vereina en 1999, le passage par le col est fermé et laissé au repos durant l'hiver. Une chance unique pour la nature et le paysage de se renouveler.

ManyVidsHD - Hottest vids from your favorite content creatorsErotic Porn; Passionate, Sensual Sex Videos | EroticaX