Pollution lumineuse

En Suisse, les émissions lumineuses orientées vers le haut ont augmenté de près de 70 % au cours des vingt dernières années (OFEV 2012). L’excès de lumière nocturne perturbe la faune et la flore et peut avoir des conséquences négatives sur la santé humaine. La lumière artificielle néfaste et indésirable est également qualifiée de « pollution lumineuse ».

La position de Mountain Wilderness Suisse :

  • Espaces naturels : dans les espaces protégés (parc nationaux et naturels, districts francs et autres), l’obscurité nocturne naturelle doit impérativement être préservée. Mountain Wilderness Suisse exige également que l’on renonce à illuminer artificiellement la nature et des objets isolés dans les espaces naturels, y compris lorsque ces espaces ne sont pas situés dans des zones protégées.
  • Mise en scène du paysage : Mountain Wilderness Suisse est très critique vis-à-vis de l’illumination de sites naturels, un phénomène de plus en plus fréquent ces dernières années : cela a été le cas par exemple en 2011 avec l’éclairage de la Jungfrau pour le 100ème anniversaire du Chemin de fer de la Jungfrau, ou en 2015 avec l’illumination de 13 sommets pour le 200e anniversaire du rattachement du Valais à la Confédération. L’illumination de sites naturels a pour seule finalité le spectacle et perturbe massivement la flore et la faune. Mountain Wilderness Suisse s’oppose catégoriquement à ce genre de mise en scène et fait usage de son droit de recours si nécessaire.
  • Équipements de loisirs : Mountain Wilderness Suisse porte un regard très critique sur l’éclairage des pistes de ski, parcs VTT, vias ferratas et autres sites de loisirs, et demande que l’on renonce à de tels éclairages partout où c’est possible.
  • Utilisation ciblée de l’éclairage : il est souvent possible de réduire les émissions lumineuses à l’aide de quelques mesures simples : par exemple en orientant systématiquement le faisceau lumineux vers le bas ou en utilisant des capteurs. Mountain Wilderness Suisse invite les communes et les particuliers à utiliser des sources lumineuses énergétiquement efficaces et à faibles émissions.

Ce que nous faisons :

  • Information : nous traitons régulièrement les grands dossiers de la protection des Alpes dans notre revue bisannuelle « Wildernews », et faisons tous les deux mois le point sur l’actualité dans notre newsletter.
  • Sensibilisation : nous effectuons un travail de communication ciblé pour attirer l’attention sur les problématiques de la protection des Alpes, par le biais d’interviews dans les journaux, à la radio et à la télévision, et dans notre revue « Wildernews ».

Liens complémentaires :