Laboratoire à idées «Espaces Sauvages»

Des défis comme le changement climatique ou le coronavirus nous montrent plus que jamais l’importance d’un développement durable et résilient dans les Alpes. Des paysages sauvages et dénués d’infrastructures offrent un immense potentiel. En plus, ils correspondent au besoin toujours croissant de se relier à la nature, à la quiétude et au silence. Voilà pourquoi Kandersteg est l’endroit parfait pour un laboratoire à idées sur les espaces sauvages. Avec des actrices et acteurs de différents horizons nous développerons des solutions pour souligner la valeur des espaces sauvages à Kandersteg.

Kandersteg est un endroit parfaitement adapté pour un laboratoire à idées sur les espaces sauvages. Dans cette région, on a largement réusssi à préserver des bijoux comme le Gasteretal ou les majestueuses montagnes environnantes. En même temps, Kandersteg se voit de plus en plus confronté aux défis d’un tourisme d’un nouveau genre. Les visiteuses et visiteurs ne restent souvent que quelques heures, en n'ayant que peu de lien avec la région et ses habitants, et en étant la source de bruit et de déchets à des endroits très fréquentés, tel le Oeschinensee.

Des visions du futur durables et tenant compte des espace sauvages

Le laboratoire à idées sur les espaces sauvages qui se tiendra à Kandersteg les 28 et 29 novembre 2020 est un atelier de deux journées comprenant des interventions de spécialistes et des travaux en petits groupes. Notre but est de développer ensemble au moins une idée réalisable en vue d’accorder de l’importance à la nature et aux espaces sauvages dans la région de Kandersteg. Nous nous pencherons notamment sur les questions suivantes:

  • Quelles sont les différentes perspectives sur les espaces sauvages de toutes les parties concernées?
  • Comment est-ce qu’on pourra préserver les espace sauvages sans en exclure complètement l’homme?
  • Jusqu’à quel point les espaces sauvages et l’exploitation économique sont-ils compatibles?

La méthodologie de l’atelier laissera beaucoup d’espace pour l’échange, la connaissance réciproque et l’inspiration. Nous recourrons entre autres aux méthodes du Art of Hosting, du Design Thinking et de la pédagogie des espaces sauvages. Les modules du laboratoire auront lieu partiellement en plein air. Vers le programme (en allemand)

Diversité des êtres humains, diversité des idées

Il nous importe de mettre en contact la plus grande diversité de personnes à Kandersteg, au total environ 35 participant-e-s. Avec des représentant-e-s de la région, mais également  des femmes et des hommes d’ailleurs qui s’intéressent aux espaces sauvages, à la montagne et au développement durable.

Vous voulez participer? Les inscriptions par e-mail Sebastian Moos à sont possibles jusqu’au 16 octobre 2020. Le nombre de places est limité. Nous sélectionnerons les membres du laboratoire à idées de façon à garantir la plus grande diversité de participant-e-s. Votre inscription sera confirmée définitivement d’ici au 30 octobre.

Organisation

Le laboratoire à idées «Espaces Sauvages» est co-organisé par les organisations suivantes:

  • Mountain Wilderness Suisse
  • CIPRA Suisse
  • CIPRA International
  • OST – Ostschweizer Fachhochschule, Forschungsgebiet Raumentwicklung und Landschaftsarchitektur
  • Zürcher Hochschule für angewandte Wissenschaften ZHAW, Forschungsbereich Tourismus und nachhaltige Entwicklung

Promu par:

Alice Meyer Stiftung
Bristol-Stiftung
Margarethe und Rudolf Gsell-Stiftung
Stiftung Ormella