La protection des espaces sauvages entend gagner du terrain en Suisse

Le 29 janvier 2020, environ 30 représentants d’organisations et institutions suisses ont pris part au lancement du groupe de travail sur les espaces sauvages. La majorité des participants était enthousiaste à l’idée de promouvoir l’échange d’expériences sur les espaces sauvages.

De la chasse jusqu’à la protection de l’environnement

Réunis dans La Maison des Académies à Berne pour le lancement du groupe de travail, les participants couvraient un large spectre d’intérêts: des organisations de chasse à celles de protection de l’environnement, en passant par les représentants du secteur forestier, de la recherche, de l’aménagement du territoire ou encore de la pédagogie par l’expérience. Tous furent réunis autour d’un point commun: les espaces sauvages. Les retours des participants sur cette nouvelle collaboration étaient majoritairement positifs. Ils se sont mis d’accord sur le fait que ce groupe de travail doit permettre avant tout un échange d’expériences pour mener à bien différents projets ayant pour but d’avoir un impact concret sur le terrain. Selon la situation, les organisations membres peuvent également mener des campagnes en commun. Les instigateurs de ce groupe de travail, Mountain Wilderness Suisse et Pro Natura vont maintenant élaborer un document de base, d’après les résultats de la première rencontre du groupe de travail.