La plus importante conférence sur la nature sauvage en Suisse

Une chose est claire: la nature sauvage touche de près la société. La conférence a ainsi attiré et enthousiasmé 120 participants des domaines de la protection de l’environnement et du paysage, ainsi que des parcs et des biosphères, de la recherche, du tourisme et des sports de montagne. Il s’agissait de l’événement le plus important des 25 ans d’existence de Mountain Wilderness Suisse, et d’un succès total.

«Vous avez un train de retard»

Le matin, des exposés passionnants ont donné un aperçu du débat sur l’état de la nature sauvage en Suisse ainsi que dans les pays voisins Allemagne et Autriche. La comparaison internationale a montré que le thème des espaces sauvages n’est que très peu ancré en Suisse. Dans le public, il a même été dit: «Là vous avez un train de retard.»

Nous n’avons pas laissé passer l’occasion de faire une grand pas en avant dans le débat sur les espaces sauvages. Sebastian Moos, chef de projet Espaces sauvages de Mountain Wilderness Suisse, a présenté les résultats de notre étude sur les espaces sauvages en début de journée: en collaboration avec le WSL, nous avons déterminé où se trouvent les derniers espaces sauvages en Suisse qui sont à peine aménagés et sont créés comme des espaces libres pour la nature. La prochaine étape consiste à déterminer comment nous pouvons promouvoir et préserver à long terme des espaces sauvages en Suisse.

À cet effet Maren Kern, directrice de Mountain Wilderness Suisse, a présenté la première ébauche de Stratégie pour les espaces sauvages de Suisse. L’après-midi dans les ateliers interactifs, les participants ont travaillé ensemble à l’élaboration de contributions importantes pour le développement de la stratégie.

Laisser la nature être nature demande du courage

Les participants à la journée étaient tous d’accord: il faut des espaces sauvages, du plus petit jardin en ville aux grandes étendues sauvages en milieu alpin. Des lieux d’où l’homme se retire délibérément pour que la nature puisse être nature. Les dernières surfaces de nature sauvage de haute qualité en Suisse doivent être préservée et soutenues. Mais il faut aussi du courage pour laisser la nature sauvage s’installer et renoncer au contrôle. Pour comprendre cela, nous devons le ressentir dans notre propre corps - dans des espaces sauvages proches de chez nous. Dans des lieux qui nous amènent à voir la valeur des espaces libérés pour la nature. C’est précisément pour cela qu’une Stratégie pour les espaces sauvages est nécessaire.

Nous publierons au printemps 2019

Et maintenant en avant: avec nos partenaires, nous continuons à nous impliquer pour ce sujet et nous publierons au printemps 2019 le livre «Le potentiel des espaces sauvages en Suisse». Nous collaborons aussi à la mise en œuvre de la Stratégie suisse pour les espaces sauvages. Pas à pas, nous montrons comment faire connaître, promouvoir et préserver les espaces sauvages.

Thématisation sur la télévision alémanique SRF

Avec la Journée sur les espaces sauvages, nous avons réuni des personnes de plein de milieux différents. Sebastian Moos raconte dans l’émission Tagesgespräch de la SRF (en allemand seulement) comment les diverses représentations d’une Suisse sauvage se rejoignent.

Nous souhaitons chaleureusement remercier les participants pour les contributions et discussions intéressantes. La Journée sur les espaces sauvages a été organisée par Mountain Wilderness Suisse en collaboration avec la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage, la Fondation Wildnispark Zurich, Pro Natura et CIPRA Suisse. Elle était soutenue par BirdLife Suisse, Hochparterre et le Réseau des parcs suisse ainsi que Bristol-Stiftung.

Liens complémentaires