Mountain Wilderness Schweiz
twitter.com icon
facebook.com icon

Depuis l’été 2010, un nouvel engouement s’est fait sentir dans les Alpes suisses : les ponts suspendus. Ils sont déjà présents sur le Triftgletscher, à Salbitschijen, sur le Sattel-Hochstuckli et à Randa. Bien d’autres sont déjà planifiés, par exemple au-dessus de la source du Rhin ou du glacier du Rhône. Bien entendu chacun veut avoir le plus long, le plus haut et le plus joli. mountain wilderness a abordé ce phénomène dans sa wildernews numéro 57.

Exemple: Salbitbrücke

Depuis l’été 2009, en dessous du Salbitjien, un pont suspendu long de 100 m a été érigé. Et ceci grâce à une installation de sécurité d’une grande envergure. La paroi ouest du Salbitjien a été ainsi apprivoisée et le caractère sauvage mondialement connu de l’arête ouest du Salbit définitivement perdu. mountain wilderness avait fait opposition contre cette construction. Malheureusement sans succès.

Exemple: Charenbrücke

Les cantons de Nidwald et d’Obwald sont contournés depuis 2008 d'un itinéraire de grande randonnée. Une partie du parcours devait passer par la crête reliant le Gräfimattstand au Storeggpass, unique endroit du canton de Nidwald encore préservé. mountain wilderness a combattu avec succès la construction du pont et le marquage rouge et blanc du chemin sur la crête. Avec notre opposition nous avons demandé le démontage du pont illegalement construit et un refus du permis de construire. Le pont a finalement été démonté. Depuis, la tranquillité est de retour au Charen.

Autres exemples

  • Randa, le long du Sentier Europe
  • Sattel-Hochstuckli: le plus long (en 2010)
  • Sentier autour du Thunersee avec 6 ponts suspendus en tout
  • etc.