Mountain Wilderness Schweiz
twitter.com icon
facebook.com icon

Les alpes suisses sont situées au milieu de l’Europe. Les agglomérations du plateau, la pleine du Pô et les grandes villes européennes sont à quelques heures seulement des sommets les plus hauts. Les hommes habitant ces champs de béton ne veulent qu’une chose : la liberté et sentir le vent dans leurs cheveux dans une nature alpine authentique. Et ceci dans le plus grand confort, bien entendu sans la moindre difficulté et sans aucun sens de la responsabilité. Un jackpot pour la branche touristique.

Pas de tourisme sans une nature préservée

Le capital permet le tourisme, le tourisme apporte des clients et ouvre de nouveaux marchés. Ces nouveaux marchés augmentent ensuite les chiffres d’affaires. La branche du tourisme raisonne selon ce schéma simple et justifie ainsi toutes les initiatives touristiques. Nous nous y opposons avec une formule toute aussi simple : pas de tourisme sans une nature préservée. Les Alpes ne sont une place de jeux ni pour investisseurs, ni pour touristes en manque des sensations fortes.

Les prémices d’une planification à long terme

Nous controns les plans vite faits provenant du secteur touristique avec les réflexions suivantes :
1. Le paysage ne s’arrête pas à l’entrée des destinations touristiques, mais comprend tout l’espace dans lequel les clients se trouvent. Ce facteur doit être pris en considération lors de la planification.
2. Le paysage est un bien commun et ne doit pas être laissé en pâture à la branche touristique. C’est pourquoi, lors de la planification et de la réalisation d’un projet, tous les différents groupes d’intérêts doivent être représentés : la population locale, les services administratifs, les différentes associations ainsi que les vacanciers et les propriétaires de maisons secondaires.
3. Le paysage doit refléter des valeurs comme la beauté et le bien-être. Ceci est possible seulement dans une nature intacte.
4. Enfin nous prions les politiciens et politiciennes de ne pas promouvoir uniquement l’économie d’une région, mais aussi de trouver des solutions capables d’assurer à la population un bien-être à long terme.