Mountain Wilderness Schweiz
twitter.com icon
facebook.com icon

Le Droit de recours des organisations autorise  les associations de défense de l’environnement actives à l’échelle nationale suisse à porter plainte ou à déposer un recours contre des projets susceptibles de porte atteinte à l’environnement ou au paysage. Inscrit depuis 1966 dans la LPN (Loi sur la Protection de la Nature et du paysage), ce droit est un outil permettant de faire respecter le Droit de l’Environnement. Un recours ou une plainte permet aux associations de défense de l’environnement de demander que la légalité du projet soit évaluée par une entité neutre. Le but des organisations écologistes est de se voir impliquées le plus en amont possible dans les processus décisionnels afin de pouvoir trouver une solution commune sans devoir en arriver au dépôt d’une plainte formelle.

mountain wilderness Suisse bénéficie du droit de recours depuis le 1er octobre 2008. MW fait usage de ce droit pour des projets dans les Alpes ou le Jura, en particulier là où des aménagements touristiques menacent des sites de montagne intacts, où encore là où sont prévues des constructions symboliques de la commercialisation des sommets.