Mountain Wilderness Schweiz
twitter.com icon
facebook.com icon
20.01.2012 Catégorie : Stop Heliskiing

Des signaux prometteurs concernant le héliski

Dernièrement, la question du héliski est réapparue de manière répétée dans l’espace public, d’une part à travers une condamnation du tribunal administratif fédéral en décembre, d’autre part par l’interdiction de cette pratique sur la Marmolada dans les Dolomites (actualité du 4. Janvier).

Le département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (le DETEC) doit effectuer une nouvelle appréciation sur la détermination des sites d’atterrissage alpins du sud-est valaisan. Le tribunal a partiellement accepté quatre plaintes et exige la sollicitation d’une expertise issue de la commission fédérale pour la protection de la nature et du paysage. Selon ce jugement, le DETEC a insuffisamment examiné la compatibilité entre les sites d’atterrissages et la protection de la région Dent Blanche-Cervin-Monte Rosa, figurant dans l’inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels (IFP). Le jugement comporte également certaines annotations intéressantes concernant l’utilisation des places d’atterrissages en montagne pour le héliski ou d’autres exploitations touristiques, ainsi  le  héliski en Valais n’est pas considéré comme une activité d’intérêt national.

Suite à l’accord historique entre Mountain Wilderness Italie et la société de remontées mécaniques La Marmolada S.r.l. concernant l’interdiction du héliski, la société alpine du Tyrol du Sud décide d’aller encore plus loin en exigeant une interdiction des vols touristiques dans la région. Nous ne pouvons bien sûr que soutenir cette exigence.