Mountain Wilderness Schweiz
twitter.com icon
facebook.com icon
16.10.2014 Catégorie : Winterruhe auf Strassen

Fin des entraînements d’hiver sur le lac du Schottensee

Mountain wilderness s’engage depuis 2006 - aux cotés des sections grisonnes de Pro Natura, du WWF et de l’ATE, ainsi que de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage - pour mettre fin aux entraînements automobiles d’hiver sur le lac gelé du Schottensee. Lire ici pour plus de détails quant à notre action.

Un 1er pas d’importance a été accompli en 2013 : les organisations écologistes ont demandé soit d’envisager des sites alternatifs soit d’ouvrir une procédure d’ « aménagement en dehors des zones constructibles » - étape juridique requise pour de tels projets. Davos Services a jugé les propositions de sites alternatifs insuffisantes et a donc introduit une requête pour l’utilisation du Schottensee. L’exploitation hivernale de ce lac gelé a été jugée non conforme par les associations de défense de l’environnement qui ont fait connaitre officiellement leur position dans le cadre de la procédure.

Un accord extra-judiciaire a finalement pu être trouvé : dès l’hiver 2014/2015, c’en est fini de l’ivresse motorisée sur le dos de la nature sur ledit lac. La société Davos Services GmbH renonce à l’utilisation hivernale du lac à des fins d’entraînement ou d’évènements et retiré sa requête. En outre, l’offre actuelle de sorties hivernales ne pourra plus être élargie, que ce soit en termes de durée, de type d’exploitation, d’aménagements ou de publicité. Les associations écologistes ont par contre dû accepter le principe de la poursuite du trafic hivernal sur le route (fermée) du col de la Flüela. Un site alternatif plus bas dans la vallée, non loin de Tschuggen, a de surcroît été accepté (sous réserve d’un permis cantonal) mais il est bien moins problématique que le lac du Schottensee.

Les organisations écologistes se réjouissent de ce succès mais continueront à rejeter à l’avenir tout type de projet analogue dans des zones de montagnes encore intactes.